Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires

Rechercher




Accueil > Programmes > Sorbonne Universités "POLYRE"

Séminaire POLYRE le 3 juin 2015

publié le

L’éclat du modèle et sa transcription. Du trompe-l’œil antique au daguerréotype.

Avec
Dominique de Font-Réaulx (Musée du Louvre), Maud Mulliez (Université Pierre et
Marie Curie / LAMS UMR 8220))

dans le cadre du Séminaire organisé par Philippe Jockey, Université Pierre et Marie Curie : "L’éclat, le geste et la société, Approches interdisciplinaires"

Thématique :

"Comment fixer pour toujours l’éclat fugace animant un modèle réel ou artificiel en « miroir qui (en) garde toute les empreintes » (Jules Janin), éclat sans lequel l’œuvre s’éteint, faute de lumière ? Tel fut le défi commun relevé par la peinture pompéienne antique du premier siècle avant notre ère) et le daguerréotype moderne (inventé en 1835). L’apprivoisement de la lumière en fut le défi principal, qu’elle fût transposée en rehauts blancs peints à même une paroi rendue lisse et brillante (Maud Mulliez) ou fixée une fois pour toutes et sans duplication possible sur une plaque de cuivre polie, argentée et radieuse (Dominique de Font-Réaulx). Toutes deux présentent dans une alliance inédite, à des siècles de distance, les traits originaux et partagés de ces essais éclatants et novateurs. Elles y reconnaissent aussi la manifestation d’un merveilleux qui en transcenda les expressions techniques, artistiques et sociales. Au prix de leur oubli ?"

Dominique de Font-Réaulx, Conservateur général au musée du Louvre, Directrice du musée Delacroix., outre plusieurs études sur Daguerre, a publié récemment une étude magistrale, Peinture et photographie (2013).

Maud Mulliez, spécialiste de la gestuelle de la peinture romaine antique et de sa reproduction expérimentale, est chercheuse au LAMS (Le luxe de l’imitation, sous-presse)

mercredi 3 JUIN 14h-16h
Maison de la Recherche 28, rue Serpente Paris 6e Salle D223

Télécharger l’affiche du séminaire :