Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires

Rechercher




Accueil > A noter

Offre de thèse à Grenoble, en collaboration avec le LAMS

publié le

Sujet de thèse : Analyse structurale de composés hétérogènes multi-phasés

CONTENU DU POSTE :

Vous rejoindrez l’équipe de la ligne de lumière ID22 à l’ESRF. ID22 est un instrument polyvalent sur lequel une grande variété de mesures de diffraction des rayons X sur poudre peut être réalisée. L’objectif de ce projet de thèse est d’identifier et de décrire la structure de toutes les phases cristallographiques présentes dans des pigments anciens de la période romaine (sites archéologiques italiens (Pompéi) et siciliens). Vous aurez à développer et implémenter la méthodologie adéquate permettant de séparer les signaux des différentes phases contribuant à un diagramme de diffraction de poudre multi-phasé, de déterminer (si besoin) et d’affiner un modèle structural pour chacune de ces phases (amorphe, poudre, monocristalline). L’originalité sera d’utiliser la contribution monocristalline (approche « serial crystallography ») parfois présente sur les clichés de diffraction 2D d’un échantillon hétérogène. Identifier les phases présentes dans les pigments archéologiques et proposer un modèle structural pour chacune d’elles permettront de mieux comprendre les anciens processus de fabrication ainsi que la provenance des matériaux utilisés.

Ce projet est une collaboration entre l’ESRF (lignes ID22, ID11, Grenoble), l’Institut Néel (Grenoble), le LAL (projet ThomX, Orsay), le LAMS (Paris) et l’Université de Modena (Italy). Une partie de la thèse devrait se dérouler au LAL.

Pour plus d’informations, vous pouvez contacter Catherine Dejoie (tel. : +33 (0)4 76 88 23 57, email : catherine.dejoie@esrf.fr) et Pauline Martinetto (tel. : +33 (0)4 76 88 74 14, email : pauline.martinetto@neel.cnrs.fr).

Description du sujet en anglais :