Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires

Rechercher




Accueil > Actualités

Lab4Art : un laboratoire commun pour améliorer l’authentification des œuvres d’art

publié le

Lab4Art : un laboratoire commun pour améliorer l'authentification des œuvres d'art

La lettre CNRS Innovation annonce l’inauguration le 17 mai 2017 du laboratoire commun Lab4Art qui réunit le Laboratoire d’archéologie moléculaire et structurale1 et la PME l’Atelier du Temps Passé. Son objectif est de produire de nouvelles images scientifiques utiles à l’authentification des œuvres sur le marché de l’art.

Né du constat que la valeur d’une œuvre d’art se définit par sa rareté et le « jugement de l’histoire », le Laboratoire-atelier d’analyse non invasive pour l’authentification des œuvres d’art (Lab4Art) vise à apporter au marché de l’art de nouveaux outils pour conforter la qualité de l’expertise des œuvres.

Financé par l’Agence nationale de la recherche, ce laboratoire commun conjugue les méthodes, savoir-faire et expertise du Laboratoire d’archéologie moléculaire et structurale1 et de l’Atelier du Temps Passé. Il a pour objectif de développer des procédés innovants de caractérisation des éléments polychromes, présents sur les biens culturels. Les études scientifiques et techniques qui seront réalisées (analyse de matériaux et contextualisation historique des résultats) viendront compléter les expertises stylistiques proposées aujourd’hui. Elles amélioreront la traçabilité des biens culturels et faciliteront la lutte contre leur trafic illicite et la contrefaçon.

Lab4Art bénéficiera des équipements d’imagerie hyperspectrale du laboratoire et de ses compétences dans le domaine de la physico-chimie appliquée à l’art. Non invasive et rapide, l’imagerie hyperspectrale est un type de mesure optique permettant d’identifier un grand nombre de pigments et de colorants organiques et de fournir des informations spatiales et spectrales sur une gamme de longueurs d’onde donnée. Au sein du laboratoire commun, la PME parisienne l’Atelier du Temps Passé, spécialisée dans la conservation-restauration d’œuvres d’art notamment des peintures, développera son activité de conseil, d’expertise et d’authentification des œuvres d’art.

Programme de l’inauguration :

Stéphanie TOURNE, Agence Nationale de la Recherche
« Le programme LabCom de l’Agence Nationale de la Recherche »

Philippe WALTER, Directeur du Laboratoire d’Archéologie Moléculaire et Structurale
et
Annette DOUAY, Directrice de l’Atelier du Temps Passé
« Une collaboration inédite pour aider à l’expertise des œuvres d’art »

Maitre Bernard JOUANNEAU, Avocat honoraire, spécialiste des questions tenant aux droits d’auteur
« La recherche au cœur de l’art : pourquoi et comment garantir le respect de son authenticité ? »

Laurence de VIGUERIE,
Chercheur au Laboratoire d’Archéologie Moléculaire et Structurale
« L’imagerie hyperspectrale, principes et enjeux pour l’analyse des œuvres d’art »

Voir l’article en ligne sur CNRS Innovation