Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires

Rechercher




Accueil > Recherche > Laboratoire mobile

Le programme européen CHARISMA

publié le

Le contrat européen CHARISMA (2009-2013) propose un accès transnational à un laboratoire mobile construit par plusieurs laboratoires (voir ici). Ceci nous amène à effectuer des analyses par XRD/XRF à la demande de responsables de collections et parfois à la mise en place de différentes collaborations.

Ainsi en est-il de la demande émanant de l’architecte chargée de restauration à l’Alcazar de Séville (Lola Robador) visant à analyser des peintures murales et des carreaux de céramiques dans différents endroits de l’Alcazar. Le palais est particulièrement complexe avec des étapes de constructions et de réalisations d’œuvres peintes de périodes très diverses. Ce projet doit contribuer à une meilleure connaissance de cette histoire, préciser l’état de conservation des différentes parties en vue de la conservation préventive et de la restauration. Une première étude menée en juin 2012 a permis de débuter la collaboration entre le LAMS, l’Alcazar et des chercheurs du CSIC (J.L. Perez et I. Garofano) et de l’Université de Pampelune (A. Duran). L’objectif de l’analyse sur les carreaux de céramiques est de réaliser un traitement quantitatif afin de comparer les pratiques employées pour la décoration des différentes pièces et de les mettre en perspectives avec les informations contenues dans des documents historiques. Cette étude a eu un impact social fort avec la venue du consul de France (Pierrette Elston) et l’interview de différents medias (chaines de télévision et journaux locaux) menés par le député maire de Séville.

Autre opération MOLAB en 2012 :

  • Analyse du tableau du Caravage L’arrestation du Christ, une des oeuvres majeures de la National Gallery of Ireland, Dublin.